8 Symptômes de l’éveil spirituel

A l’heure actuelle, beaucoup de choses sont en train de changer dans le monde. Nous vivons une époque d’éveil spirituel et de désir de changement sans précédent. Beaucoup prennent conscience des problèmes ou pratiques dans le monde perpétuées depuis trop longtemps et qui doivent désormais changer.
Il suffit de regarder les nombreux mouvements qui se mettent en place dans différents pays. Nous avons eu le printemps arabe dans les pays du moyen orient et du nord africain, black lives matter aux USA et les gilets Jaunes en France.
C’est le monde entier qui semble peu à peu s’élever et chercher à s’émanciper d’un modèle qu’il juge déconnecté des réalités, déconnecté de la Vie.
Et dans tout ce chaos qui semble se créer sur Terre, il y a vous…
Vous êtes vous même perturbé par tout cela et semblez vivre dans votre vie de grands changements qui se rapprochent, à plus petite échelle, de ce chaos mondial.
Pourtant, dans ce chaos, vous avez au fond de vous quelque chose comme une petite voix, un murmure qui s’exprime et vous montre que ce changement est nécessaire.
Il y a aujourd’hui des vérités, des masques qui doivent tomber et même si cela peut être difficile, il est temps que cela se fasse.
Votre conscience s’élargit, vos centres d’intérêts évoluent, le sens de la vie devient soudainement pour vous différent. Vous avez de nouvelles inspirations et aspirations, le désir de vous changer et pour beaucoup, même changer le monde.
Si vous vous retrouvez dans ces propos, c’est que vous avez vécu ou vivez actuellement un éveil spirituel, c’est à dire une évolution dans votre degré de conscience de vous même et du monde.
C’est pourquoi j’ai décidé dans cet article de partager avec vous 8 symptômes de l’éveil spirituel.

1- Le sentiment que quelque chose a changé en vous

La spiritualité apparaît dans notre vie dès que nous commençons à porter attention à nos insatisfactions et nos aspirations, à nos sentiments et sensations, et que nous nous demandons quel est véritablement le sens de notre vie. Pourquoi dois-je affronter des contrariétés? Pourquoi toutes ces difficultés à traverser? A quoi a servi tout ce que j’ai réalisé, à quoi sert ce que je fais? Quelle est ma place dans cette vie?

Ce sont sans doute des questions que vous vous êtes posées ou que vous vous posez actuellement.

Que ce soit à la suite d’une expérience de vie difficile ou une moment clé, vous avez comme pris du recul sur vous même et avez pris conscience que quelque chose n’allait pas…
Pour certains cette sensation peut venir progressivement ou pour d’autres cela peut être comme une vague qui nous prend de plein fouet.
La sensation est surtout comme si de nouvelles choses se passaient en vous, que vous ressentez des sensations que vous n’aviez pas auparavant.
Et ces sensations font que vous vous surprenez même aujourd’hui à agir différemment au travail, à ne plus parler de la même manière avec votre entourage, etc… Vos centres d’intérêts commencent à changer. Ce qui vous procure aujourd’hui du plaisir et à l’opposé de ce qui le faisait il y a quelques années…
Sans que vous puissiez mettre le doigt dessus et l’expliquer, vous ressentez que les choses ne sont plus les mêmes et qu’elles ne le seront forcément plus !

2- Ne plus supporter la superficialité et tout ce qui n’est pas authentique

Lorsque nous entrons dans une phase d’éveil, notre rapport au monde extérieur change. Notre vision de ce monde est métamorphosée et nous avons l’impression d’y voir des réalités auxquelles nous n’avions pas accès auparavant. De ce fait, c’est comme si une nouvelle Vérité nous faisait face et ce qui auparavant avait de l’importance pour nous, semble maintenant passer au second plan.
Cela s’exprime principalement par le besoin de ne voir que de l’authenticité et ne plus supporter la superficialité.
Cela peut par exemple s’exprimer dans nos choix culturels : ne plus écouter les mêmes musiques, préférer lire que regarder la télévision, préférer une balade dans la nature qu’un après midi shopping etc…

Cette recherche d’authenticité se fait aussi dans les rapports que nous avons avec les autres. Nous recherchons la vérité et l’authenticité dans les paroles et les actes. Il devient par exemple irritant d’avoir une personne qui n’ose exprimer la vérité devant soi.
Un exemple qui peut parler à tout le monde est le politicien qui face à un journaliste débite un monologue de 10 minutes sans un instant répondre à la question qui lui a été posée.
La superficialité pour moi est très lié à l’ego. Une personne sera superficielle lorsqu’elle cherchera à cacher une part d’elle même afin de donner une « bonne image ». Elle tentera de vous dire « regarde je suis comme cela » alors que la vérité est tout autre.
Avec l’éveil spirituel, nous recherchons l’alignement entre notre véritable Être et son expression, que ce soit chez nous ou chez les autres.

3- Sentiments de tristesse (voire dépression) très profonds face à la souffrance du monde

Cette phase s’est pour moi exprimer par un énorme besoin de chercher à comprendre le monde. J’ai été pendant quelques années à fond dans tout ce qui touche aux théories du complot. Croire qu’il existe une élite qui régit tout et souhaite que nous soyons tous asservies pour leurs intérêts.
Pour moi je n’arrivais juste pas à comprendre comment nous, êtres humains, avions pu en arriver à ce que le monde soit dans un tel état. Inégalités extrêmes, rupture totale entre nos rythmes de vie et celui de la Nature, non respect des autres espèces vivantes sur Terre Etc… Il me fallait alors chercher une raison et ces théories me permettaient au moins de me donner une réponse. Qu’importe que ce soit vrai ou faux, celles-ci à cette époque me convenait.
Analyser, comprendre, était mon moyen de trouver une faille nous permettant alors agir pour le remettre sur de bons rails ce monde. C’est ainsi que s’est personnellement exprimé cet aspect de l’éveil mais nous avons chacun le notre. Ce qui est vécu se passe à nouveau surtout intérieurement. Lorsqu’on regarde l’état de notre monde, nous ressentons une forme de tristesse très forte en nous. Cela peut se faire via l’état global ou juste sur une situation spécifique qui touche un certain pays. Qu’importe le facteur, ce qui est important de souligner, c’est l’émotion engendrée… Et elle n’est malheureusement pas très plaisante ni facile à vivre…

4- Sentiment de ne pas être à sa place

Lorsque nous nous demandons si nous sommes bien à notre place, nous reconnaissons implicitement que nous sommes faits pour être à une place plutôt qu’à une autre. Nous percevons qu’il existe en nous un MOI véritable et authentique et que nous sommes ou non en concordance avec lui.

Comme son nom l’indique l’éveil sous entend que nous étions auparavant comme endormi. Dans cette phase d’endormissement, nous avons mené une vie d’une manière qui était contraire à notre Véritable Être. Cette vie nous a mené sur un certain chemin que nous reconnaissons aujourd’hui comme être désaxé de la route qui nous correspond.

En ayant ouvert les yeux sur ce qui est véritable important, nous prenons alors conscience que nous avons un certain rôle dans ce monde.
En ayant une vision plus globale, nous comprenons que nous faisons partie d’un tout et que nous contribuons à la vie de ce tout.
Nous prenons alors conscience de notre responsabilité et éprouvons un désir de la prendre. Ce rôle, qui est le nôtre, nous ressentons qu’il s’agit de celui qui nous permettra d’être nous même et d’exprimer avec joie et liberté notre véritable être.

5- Ne plus se sentir en adéquation avec son ancien entourage et ressentir le besoin fort d’être seul ou avec de nouvelles personnes

Une des réactions que j’ai eue lorsque j’ai commencé à me plonger à fond dans la spiritualité, à me renseigner sur tout ce qui pouvait toucher de prêt ou de loin à ce domaine, ce fut d’en parler autour de moi. J’ai voulu essayer de convaincre mes amis de s’y intéresser, d’attiser leurs curiosités, mais leur réaction ne fut pas du tout celle que j’espérais. Ils n’étaient pas forcément réceptifs ; le sujet ne les passionnait pas autant que moi. Ne voyant pas forcément de réceptivité, j’ai commencé de moins en moins à en parler autour de moi. Cela fut une phase difficile car j’ai eu à ce moment l’impression de me retrouver isolé et incompris.Cela peut parfois amener des doutes, sur ce que nous pouvons penser de ce monde. Même si je rencontrais de nouvelles personnes, elles ne semblaient pas non plus être dans ce même état d’esprit.
C’est comme si j’avais découvert un univers extrêmement magnifique, que je souhaitais le partager avec de nombreuses personnes mais que ces personnes ne voyaient en rien la beauté de ce monde.
Mais pour ma part, un peu comme si la Vie m’avait mis à l’épreuve, c’est au moment où je ne me suis plus posé de questions sur ce que pensait les autres personnes, de la spiritualité, que j’ai finit par rencontrer de nouvelles personnes qui avaient ce même attrait. Dès ce moment j’ai commencé à passer plus de temps avec ces nouveaux amis, reformant un nouvel entourage.
J’ai eu de nombreux retours de personnes qui ont pu vivre la même chose. Être pris pour un extra terrestre par notre entourage, être vu comme un incompris et ainsi perdre nos repères.
L’éveil spirituel nous amène bien souvent à revoir et modifier de nombreux aspects de notre vie, et les relations que nous avons en font forcément parti…

6- Recherche de sens dans sa vie

Je pense que ce fut pour ma part le premier symptôme que j’ai eu. Cette question « quelle est ma place sur Terre ? Pourquoi je suis dans ce monde » J’ai le souvenir de me l’être toujours posé…

J’ai toujours eu comme cette sensation que nous avons tous un rôle, que nous pouvons tous contribuer d’une certaine manière sur la Terre. Bien que l’école nous enseigne des idées dans le but de rentrer dans le schéma trouver un travail, fonder une famille, fonder un foyer et ensuite vivre sa retraite, une grande partie de moi regrettait cela… Quel est le sens d’une telle vie ? Je trouvais ce schéma tellement restrictif !
Cette quête de sens m’a bien sur mener sur de nombreux chemins et ce n’est qu’à l’age de 30 ans ou je peux dire que j’ai réellement trouvé.

Dans notre recherche de sens, il y a forcément la notion d’alignement avec son Être qui est primordiale. En effet, quel est le sens d’une vie dans laquelle nous ne pouvons pas nous exprimer, dans laquelle nous ne pouvons pas être nous même ?
Se sentir réprimer, restreint est une sensation qui est difficile à vivre après un éveil spirituel.
Une vie pleine de sens est une vie dans laquelle nous nous sentons chaque jour intérieurement nourrit. Ce que j’entends par là c’est une vie dans laquelle nous ressentons tellement de belles émotions que nous avons l’impression d’avoir un soleil qui brille à l’intérieur de soi.
Pour ma part, j’avais auparavant pris un chemin qui aux yeux de la société m’aurait mené vers la « réussite ». Je souhaitais travailler dans la finance et c’est pour cela que j’avais commencé des études en Australie. Dans ma tête à ce moment là c’était « tu vas gagner beaucoup d’argent et je pourrai impressionner les gens autour de moi par cette réussite ». Une vision très restreinte de la vie qui allait surtout nourrir mon ego

7- Quête de savoir qui vous êtes réellement et d’être enfin vous-même

Dans toutes les notions que j’ai exprimées plus haut, on peut dire qu’elle repose toute sur celle ci.
C’est ce besoin de réalignement avec son véritable Être qui implique les autres symptômes de l’éveil. Dans cet éveil, nous prenons conscience de notre part Sacrée.

En effet, en mettant notre ego de côté, nous réalisons que nous sommes bien plus qu’un simple être humain qui vit sur Terre pour juste manger boire dormir…
Nous ressentons en nous cette connexion à quelque chose de plus grand que soi. Chacun lui donne le nom qu’il souhaite : Dieu, Allah, Univers, Terre Mère, Soi Quantique etc… Qu’importe le terme, ce que j’ai pu me rendre compte c’est que même si les croyances peuvent être différentes, le ressenti interne reste similaire chez chacun : connexion à plus grand que soi.
Cette part qui sommeillait en nous, s’est maintenant éveillée. Elle vient forcément ébranler nos habitudes et plus profondément notre notion d’être. Qui sommes nous réellement ?
Nous recommençons alors une quête de nous même. C’est un peu comme si on se sentait devoir partir à l’aventure et que le résultat de cette aventure sera la redécouverte de Soi.
Qu’est ce qui est important pour moi ? Comment puis je vivre une vie en accord avec ce qui est important pour moi ?
Ce sont pleins de questions dans ce sens qui semblent émerger.
J’ai accompagné une personne en coaching qui était pleinement dans cette phase. Infirmière libérale qui aux yeux de la société était un modèle de réussite, elle avait extérieurement tout ce qui pouvait attiser l’envie mais pourtant intérieurement c’était le vide total… Elle me racontait que plus jeune ce qui la motivait dans son travail était justement d’obtenir tout ce qu’elle a aujourd’hui. Pouvoir s’affirmer comme femme cheffe d’entreprise et d’avoir cette réussite matérielle. Mais aujourd’hui elle n’avait plus cet engouement… Son travail la déplaisait de plus en plus et elle finissait même par se demander pourquoi elle faisait cela…
Après l’éveil spirituel, la place que l’on donne au matériel devient beaucoup moins importante. Ce qui est important c’est l’équilibre entre la recherche de matériel et la recherche de spirituel. Nous recherchons de quoi nourrir notre être physique (nourriture, confort etc…) mais en accord avec ce qui va nourrir notre esprit (bien être, paix, joie, harmonie etc…)
Or, notre société nous ayant inculqué que l’important est dans la recherche matériel, lorsque celle ci est acquise et que nous ressentons toujours ce vide intérieur, nous sommes totalement déboussolé !
Nous avons l’impression d’avoir été trahi et qu’on nous a toujours menti… Et c’est ainsi que commence le chemin de l’éveil pour certains…

8- Le sentiment d’être connecté à tout et à tout le monde (humains, animaux, nature, planète, univers)

Lorsque vous vous éveillez spirituellement, vous avez l’impression d’affiner vos ressentis. Vous pouvez devenir plus émotifs. Les choses qui auparavant ne créaient aucune réaction chez vous semblent aujourd’hui vous toucher profondément.
Cela peut par exemple s’exprimer par le plaisir simple de contempler la nature et se sentir lié à cette beauté.
Vous pouvez par exemple vous rendre dans un lieu public et avoir l’impression que chaque personne autour de vous est en lien avec vous.
C’est comme si vous pourriez regarder un ciel étoilé et avoir l’impression que les étoiles s’adressent à vous.
Tout autour de vous semble aujourd’hui prendre vie et s’exprimer avec vous. L’expression de la vie prend différentes formes et chacun le ressentira à sa manière. Pour ma part c’est d’avoir l’impression de voir un ballet de danse lorsque je vois toutes les étoiles scintiller. C’est d’avoir l’impression que la brise du vent caresse votre visage afin d’exprimer l’Amour de la Terre pour tous les êtres qui y vivent…
Chaque expression, mouvement qui se réalise autour de nous prend beaucoup plus de sens et nous sentons que nous pouvons ainsi interagir avec cette vie.

Vous ressentez alors le besoin de donner encore plus de vie à ces échanges. Vous allez chercher à créer ces liens avec ce nouveau monde qui s’ouvre à vous. Vous prenez beaucoup plus de temps à juste observer ce monde, en découvrir la beauté car vous prenez conscience que notre terre, les planètes, l’univers et vous fonctionnent sur les mêmes principes…
Vous prenez conscience que vous êtes en tant qu’être humain, à votre échelle, un monde à part entière…

Conclusion

Nous avons vu que l’éveil spirituel est principalement lié à la découverte de notions plus profondes et subtiles de notre monde. Nous prenons conscience de notre part spirituelle, de ce véritable Être que nous sommes. Cet éveil peut amener différents symptômes, dont 7 que je vous ai cité plus haut :

  • Avoir le sentiment que quelque chose a changé en vous
  • Ne plus supporter la superficialité et tout ce qui n’est pas authentique
  • Sentiments de tristesse (voire dépression) très profonds face à la souffrance du monde
  • Avoir le sentiment de ne pas être à sa place
  • Ne plus se sentir en adéquation avec son ancien entourage et ressentir le besoin fort d’être seul ou avec de nouvelles personnes
  • Recherche de sens dans votre vie
  • Quête de savoir qui vous êtes réellement et d’être enfin vous-même
  • Le sentiment d’être connecté à tout et à tout le monde (humains, animaux, nature, planète, univers)

Ce grand changement ne se fait malheureusement pas sans mal. Se réveiller et voir que ce monde semble lui ne pas comprendre ce que vous percevez aujourd’hui. Ce sentiment parfois de croire que vous êtes un extra terrestre sur cette Terre, peut être déstabilisant. Je dirais même que l’éveil peut faire peur. Être soi-même peut soudainement être terrifiant (nous n’avons plus la société ou les autres pour nous indiquer qui nous devons être). La transition entre cette ancienne “fausse identité” que vous aviez et cette nouvelle “vraie” identité et vie, peut être effrayante, et vous aurez même peut être envie parfois de retourner à l’illusion, au connu, à la familiarité. Mais ne faites jamais chemin inverse, ne supprimez jamais plus la voix de votre âme qui cherche à exprimer sa singularité et sa vérité.
En effet, gardez en tête ce qu’était la vie que vous meniez avant, ce sentiment de manque intérieur, d’avoir vécu avec cette impression d’être vide intérieurement. Pensez vous vraiment que c’est ce que vous souhaitez vivre à nouveau ?
Au contraire, maintenant que vous avez connu l’éveil, plongez totalement dans ce nouveau monde qui s’ouvre à vous ! Allez à sa découverte et ayez confiance en cette voix intérieure qui vous pousse à le faire ! Vous savez très bien que c’est vers ce nouveau monde que vous souhaitez vous diriger.